Bienvenue sur le site de l'U.I.A.

LITTERATURE

Les provinces des écrivains


Patrick Maunand

"Promeneur littéraire"
créateur de l'association Lire et partir

4 conférences
Le Dauphiné de Stendhal

Stendhal, dans sa Vie de Henri Brulard, dénigre fortement Grenoble, sa ville natale : « Grenoble est pour moi comme le souvenir d'une abominable indigestion... »
Pourtant, nous dit Vittorio del Litto, ce dénigrement vise moins la ville des Grenoblois que l’étroit et étouffant cercle familial où il a vécu enfant.
Il n’est pas paradoxal d’avancer, que si l’on néglige le fonds dauphinois de sa nature, on risque de se méprendre sur les traits essentiels de sa personnalité.
Alors partons à la découverte du "Dauphiné de Stendhal", afin de mieux comprendre qui se cache derrière ce pseudonyme de Stendhal.

 
Maupassant en Corse

Guy de Maupassant a séjourné en Corse, du 7 septembre au 16 octobre 1880.
Ce voyage a été une grande source d’inspiration pour l’écrivain, montrant ainsi le plaisir qu’il a eu à parcourir les paysages sauvages et splendides de
« l’île de Beauté ».
La Corse qu’il restitue dans ses écrits (nouvelles et chroniques) est une Corse teintée d’un romantisme noir qui est la marque de fabrique de l’écrivain.
Maupassant quitta à regret la Corse, sa mer tiède et son ciel immuablement bleu.
 

 
La Touraine de Balzac

Balzac, né à Tours le 20 mai 1799, est souvent revenu dans sa terre natale, en particulier au château de Saché qui appartenait à M. de Margonne, l’amant de sa mère.
Son génie est souvent venu se ressourcer en Touraine : Le Lys dans la vallée, le Curé de Tours, l’Illustre Gaudissart, la Femme de trente ans, Maître Cornélius, les Contes drolatiques...
De même sa correspondance parle souvent de la Touraine. C’est dire que cette belle province est chère à son cœur : « Honte à qui n’admirerait pas ma joyeuse, ma brave Touraine dont les sept vallées ruissellent d’eau et de vin! » (Les Deux Amis - nouvelle inachevée écrite en 1830).

 
La Bretagne de Chateaubriand

La Bretagne de Chateaubriand se limite surtout à une parcelle de la Bretagne du nord où il a passé la majeure partie des 18 premières années de sa vie (il est né à Saint-Malo le 4 septembre 1768). Combourg en est le centre : « Dans un univers de claustration et de vertige [...] c'est un écrivain qui naît, écrasé par le château et la figure paternelle » écrit Le Guillou dans Chateaubriand et la Bretagne (2000).
C’est au contact de la Bretagne que le jeune Chateaubriand a forgé son caractère, dans cette région solitaire, triste, orageuse, enveloppée de brouillards, couverte de nuages où le bruit des vents et des flots est éternel.

 
Lieu : 4 place du parc aux charrettes, Pontoise

Dates : Les mardis 14 – 21 - 28 septembre 2021 et 5 octobre 2021 de 14h30 à 16h00

Tarifs :
  • Adhésion 2020/2021 : 10€
  • Abonnement pour le cycle de 4 conférences : 31€
  • A la séance : 10€ ou 9€ avec la carte de 10 séances
  • La salle ne contenant que 90 personnes*, les adhérents ayant souscrit l’abonnement annuel ou s’étant préinscrits sont prioritaires. Nous ne pourrons accepter les personnes à la séance qu'en fonction des places disponibles.
     
    *Cette jauge peut être abaissée pour des raisons sanitaires ou de sécurité.