Bienvenue sur le site de l'U.I.A.

HISTOIRE

LA SAMARITAINE ET LA FAMILLE COGNACQ-JAY
 

Michel GAUDIN

Historien, auteur de
"La vie samaritaine des Cognacq-Jaÿ"

2 conférences
 
Sur les traces des Cognacq-Jaÿ, fondateurs de La Samaritaine, collectionneurs et philanthropes

 
Partis de rien, sans jamais avoir recours au crédit, Ernest Cognacq et Marie-Louise Jaÿ firent de leur petite boutique La Samaritaine le premier en importance des Grands Magasins français, développant dans le même temps une œuvre philanthropique remarquable et constituant une collection d’œuvres d’art parmi les plus célèbres de leur époque.
1/- Des années d’apprentissage aux premiers développements de la Samaritaine
Cette première conférence, qui fera la part belle à l’architecte Frantz Jourdain qui accompagna jusqu’au bout l’aventure de La Samaritaine, nous mènera jusqu’à l’Exposition Universelle de 1900 et les prémices des grandes réalisations des Cognacq-Jaÿ.
Elle sera l’occasion d’exposer ce que furent les Magasins de Nouveautés, leur apport essentiel dans l’histoire du grand commerce avant qu’ils laissent la place aux Grands Magasins, afin de mieux appréhender les raisons de la réussite commerciale exemplaire du couple : complémentarité des compétences et identité de vue sur les valeurs essentielles.
Ernest Cognacq et Louise Jaÿ
Ernest Cognacq et Louise Jaÿ
2/- Les œuvres commerciales, philanthropiques et muséales.
Cette seconde conférence débute avec le 20ème siècle : les Cognacq-Jaÿ ont plus de 60 ans, ils vont entreprendre les réalisations qui ont fait leur renommée.
Dans une chronologie où les trois domaines que sont les œuvres commerciales, philanthropiques et muséales s’entrecroisent, seront présentés l’historique du Groupe Samaritaine; la manière dont s’est constituée une collection d’œuvres d’art mélangeant arts majeurs et arts décoratifs ; les créations d’œuvres philanthropiques rassemblées dans une Fondation créée pendant la Première Guerre mondiale, tragédie qui amènera les Cognacq-Jaÿ à faire une donation restée dans la mémoire collective, permettant la distribution de prix annuels qui portent leurs noms en faveur de familles nombreuses pauvres.
Des réalisations toujours vivantes de nos jours, qui ont gagné en importance pour certaines, tout juste renaissantes pour d’autres : tels les bâtiments de La Samaritaine entre Rivoli et Pont-Neuf…
Bibliographie : La vie Samaritaine des Cognacq-Jaÿ - Michel Gaudin - Edition "La dame aux oies"
https://www.ladameauxoies.com
 
Lieu : 4 place du Parc aux Charrettes, Pontoise

Dates : Les mardis 22 et 29 septembre 2020, de 9H30 à 11H00

Tarifs :
  • Adhésion 2020/2021 : 10 euros
  • Abonnement pour le cycle de 2 conférences :  16 euros
  • A la séance : 10 euros ou 9 euros avec la carte de 10 séances
  • La salle ne contenant que 90 personnes, les abonnés sont prioritaires. Nous ne pourrons accepter les personnes à la séance qu'en fonction des places disponibles.