Bienvenue sur le site de l'U.I.A.

HISTOIRE

La France de la Commune aux débuts de la IIIe République (1871-1900)

Thierry SOULARD

Docteur de l’Université Paris IV-Sorbonne Diplômé de l’École du Louvre, Conférencier national

5 conférences
1- 1871 : l’année terrible, la guerre et la Commune
 
Instaurée le 4 septembre 1870, après la chute du Second Empire à Sedan, la République est fragile. Alors que la France est toujours en guerre contre l’Allemagne, Paris s’insurge le 18 mars 1871 et établit le gouvernement de la Commune qui, durant près de deux mois et demi, applique des mesures sociales audacieuses. Après une sanglante répression se pose la question d’un régime monarchiste ou républicain.
Gal G.Boulanger
Gal G.Boulanger
2- Monarchie ou République ? Des débuts difficiles

Les divisions du camp monarchiste débouchent sur l’affermissement de la République, établie par trois lois organiques (« constitution de 1875 »). La IIIe République, qui durera jusqu’en 1940, sera le régime le plus long depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours.
3- 1879-1885 : Jules Ferry, lois scolaires et expansion coloniale

Entre 1879 et 1885, sous les gouvernements de Jules Ferry, se met en place un régime opportuniste et pragmatique, qui diffuse la culture républicaine au travers de l’école et développe la colonisation.
4- 1885-1898 : Crises et scandales, le général Boulanger, le scandale de Panama, les attentats anarchistes…
 
En 1885 commence une période de crises et d’instabilité ministérielle, marquée par l’enthousiasme éphémère autour du général Boulanger, l’affaire des décorations, le scandale de Panama, la crise anarchiste… En même temps la France commence à se rapprocher de la Russie alors que s’esquisse un nouvel ordre européen.
5- 1898 : La radicalisation de la République dans le contexte de l’affaire Dreyfus et de la « Belle époque ».
 
À partir de 1898, l’Affaire Dreyfus déchaîne les passions au moment où la République se radicalise, en particulier autour de la question de la séparation de l’Église et de l’État. Les années 1900 vont cependant constituer l’apogée de la « Belle époque » alors que se profile la menace d’un nouveau conflit avec l’Allemagne….
Dates : Lundis 14, 21, 28 novembre, mardis 6 et 13 décembre 2022 De 14h30 à 16h30
 
Lieu : Maison des Associations 7 place du Petit Martroy, Pontoise
 
  • Tarifs : Adhésion 2022/2023 : 10 €
  • Inscription au cycle de 5 conférences : 41
  • A la séance sur place : 10 € ou 9 € avec la carte de 10 séances.