Bienvenue sur le site de l'U.I.A.

GEOPOLITIQUE
 
LA CORNE DE L’AFRIQUE
Ethiopie, Erythrée…

Alain ROUAUD

Diplômé d’amharique, d’arabe littéral, d’islamologie
Directeur de Recherche émérite au CNRS

3 conférences

 
1) L'Ethiopie et l’Érythrée sont-elles vraiment en Afrique : histoire et culture
Jadis, les voyageurs qui partaient en Abyssinie aspiraient à découvrir les hypothétiques sources du Nil, ou bien des souvenirs de la Reine de Saba ou du Prêtre Jean qui prouveraient que ces personnages n’étaient pas que des mythes. D’autres, plus concrets, tel Arthur Rimbaud ou Henry de Monfreid poursuivaient une fortune qu’ils espéraient trouver dans le négoce de l’ivoire, du musc, du café ou encore des armes. D’autres, enfin, étaient curieux de son étrange christianisme plus ancien que le nôtre.
2) L'Ethiopie d'aujourd'hui, géant de demain ?
Entré dans la modernité sous le nom d’Ethiopie grâce aux réformes des négus Ménélik et Haïlé-Sellasié, le pays s’est métamorphosé. Le « musée de peuples » pour ethnologues qu’il était, est devenu une République fédérale de 100 millions d’habitants qui marche, et qui voit son économie démarrer. Mais c’est aussi aujourd’hui ce pays dont le président est une présidente et dont le premier ministre a su arrêter un conflit récurrent  avec l’Erythrée voisine et mériter le prix Nobel de la Paix 2019. L’Ethiopie, un futur tigre ?
3) Du nomadisme à la modernité : Djibouti et la Somalie
Pays de hautes terres, l’Ethiopie domine des basses terres traditionnellement musulmanes et vouées au nomadisme qu’occupent ses voisines riveraines de la mer Rouge et de l’océan Indien : le République de Djibouti et la Somalie. Djibouti, pure création coloniale, reste cette plaque tournante et ce point d’appui dont savent profiter les nations conquérantes. Ce fut jadis la France, c’est aujourd’hui la Chine. Quant à la Somalie, victime d’une décolonisation ratée, elle a vu surgir au milieu d’un naufrage économique et politique, un pays que nul ne reconnaît mais qui trace son chemin : le Somaliland.
Dates : Les lundis 21 - 28 septembre 2020, 5 octobre 2020 de 14H30 à 16H00
 

 Lieu : 4 place du Parc aux Charrettes Pontoise
 
Tarifs : Adhésion 2020/2021 : 10 €
Abonnement pour le cycle de 3 conférences : 24 €
la séance : 10 € ou 9 € avec la carte de 10 séances.

 
La salle ne contenant que 90 personnes, les abonnés sont prioritaires. Nous ne pourrons accepter les personnes à la séance qu'en fonction des places disponibles