Bienvenue sur le site de l'U.I.A.

GÉOPOLITIQUE

Géopolitique de l’Arménie Un paysage au coeur des tensions

Dorothée SCHMID

Chercheur, Responsable du programme Turquie contemporaine et Moyen-Orient de l'Institut Français des Relations internationales

2 conférences
En 2018, une « révolution de velours », menée par un journaliste, renverse pacifiquement en Arménie un régime accusé d’incurie et de corruption. En 2020, une nouvelle guerre avec l’Azerbaïdjan débouche sur une défaite arbitrée par la Russie, qui remet en cause les frontières arméniennes et réintroduit la Turquie sur l’échiquier caucasien. Ces deux secousses récentes contribuent à façonner le nouveau destin géopolitique de l’Arménie, nation toujours fragile au coeur des tensions politiques régionales.
 
Peuple longtemps privé d’État, hanté par le récit du génocide perpétré par les Ottomans, et dispersé entre ses diasporas, les Arméniens ont démontré au cours de l’histoire une capacité de survie sociale doublée d’une créativité culturelle à part. Leur pays, issu du démantèlement de l’Union soviétique, est l’héritier d’une expérimentation politique et d’une affirmation religieuse constante au cours des siècles, à la charnière entre l’Est et l’Ouest.
Produit de sa géographie et de son histoire en mouvement, l’Arménie d’aujourd’hui occupe plus que jamais cette place à part. Enclavée entre l’Iran, qui la ménage, la Turquie et l’Azerbaïdjan, qui la harcèlent, et la Géorgie qui la toise, elle s’en remet souvent à la Russie, qui la couve et l’étouffe, entretient des liens forts avec les États-Unis et rêve d’entrer dans l’Union européenne. La recherche des équilibres extérieurs devient chaque jour plus complexe au coeur d’une Eurasie où la Chine étend son influence, et où la Russie surtout poursuit sans relâche ses desseins expansionnistes.
Mont Ararat
Mont Ararat
La position de l’Arménie, au coeur des tensions, la rend aussi indispensable que fragile dans le jeu des puissances. La perspective d’une normalisation des relations avec la Turquie apparaît aujourd’hui crédible et pourrait débloquer le rapport régional des forces. Turcs et Arméniens auront-ils la force d’aller au bout de ce processus, sous l’oeil d’une Russie toujours impériale ? La France, patrie d’une importante diaspora arménienne et partenaire diplomatique de premier plan de la Turquie, pourrait certainement accompagner ces efforts.
 
Dates : Mardis 22 et 29 novembre 2022 de 9h30 à 11h00
Lieu : Maison des Associations 7 place du Petit Martroy, Pontoise
 
  • Tarifs : Adhésion 2022/2023 : 10 €
  • Préinscription : 17
  • A la séance sur place : 10 € ou 9 € avec la carte de 10 séances.

  • La salle ne pouvant accueillir que 60 personnes*, les adhérents ayant souscrit l’abonnement annuel ou s’étant préinscrits sont prioritaires. Nous ne pourrons accepter les personnes à la séance qu'en fonction des places disponibles. *Cette jauge peut être abaissée pour des raisons sanitaires ou de sécurité.