Flash Player pas à jour

Bienvenue sur le site de l'U.I.A.
HISTOIRE
           
         LES EFFETS INATTENDUS
        DE LA  RÉVOLUTION RUSSE

           
       Rachel MAZUY
Historienne, Chargée de conférences à Sciences Po Paris
 
1/ - Les soldats alsaciens et mosellans piégés par la tourmente de la Révolution d’Octobre 1917
En 1914, l’Alsace et la Moselle sont allemandes et la grande majorité des centaines de milliers d’Alsaciens et de Mosellans enrôlés dans la guerre sont nés allemands. Beaucoup vont être envoyés se battre sur le front de l’Est, où certains se retrouveront prisonniers. La France alliée de la Russie entreprend alors de les rapatrier.  Mais avec la révolution d’Octobre 1917, une partie d’entre eux se retrouvent pris au piège dans l’ex-empire en proie à la guerre civile. Ce sont les parcours de ces hommes que nous allons retracer en nous fondant sur des destins particuliers retrouvés dans les archives françaises.
 
2/ - La fascination des intellectuels européens pour le modèle soviétique dans les années trente.
La Révolution d’Octobre 1917 a fait naître une véritable fascination pour le modèle communiste soviétique dont les ressorts sont idéologiques, politiques et personnels. La diplomatie culturelle soviétique cible en particulier les intellectuels, en faisant du voyage en URSS un point fondamental, puisqu’il permet d’ériger l’intellectuel en témoin. Avec la crise et la montée des fascismes, l’URSS des grands plans quinquennaux va élargir le cercle de ses sympathisants, devenus « défenseurs de l’URSS ». Cette attirance se traduit par un engagement associatif, littéraire et journalistique intense. De la France à la Suisse, plaque tournante de l’accueil des antifascistes exilés, à la spécificité du cas britannique nous allons envisager les différents visages de cette fascination intellectuelle pour l’URSS.
 
Lieu : Maison des Associations, 7 Place du Petit Martroy, Pontoise

Date : Les jeudis 14 et 21 mars 2019 de 14h30 à 16h30
 
Tarifs : Adhésion 2018/2019 : 10 euros
             Abonnement pour le cycle de 2 conférences : 16 euros
             A la séance : 10 euros ou 9 euros avec la carte de 10 séances.
 
Rappel : La salle ne contenant que 90 personnes, les abonnés sont prioritaires. Nous ne pourrons accepter les personnes à la séance qu'en fonction des places disponibles.