Flash Player pas à jour

Bienvenue sur le site de l'U.I.A.
                                              MUSIQUE
                                           
                                                  CLASSIQUE
 
 
Les jeudis 10 et 17 janvier 2019 à 14h30, André Lischke :
1/- Brahms,  oeuvres pour piano
Trois vastes sonates, deux prodigieux concertos, de nombreux cycles de variations et une foule de pièces diverses... Le piano de Brahms, qui fut un grand virtuose, est à l'image de l'homme, tout en contrastes, puissant et fougueux.
2/- Brahms le Requiem allemand
Aux antipodes de la théâtralité des requiems catholiques de Berlioz et de Verdi, Brahms le luthérien donne sa vision de l'office des morts. Une oeuvre avant tout méditative, intériorisée, partagée entre gravité et sérénité.
 
Jeudi 24 janvier 2019, à 14h30, Edmond Lemaître : Roland Petit
Classé maître du pas de deux et du ballet figuré qui culmine dans Les Forains, il a aussi emprunté le chemin de la modernité avec Le Jeune Homme et la Mort ou tenté des expériences étonnantes avec Pink Floyd Ballet. Edmond Lemaître  retracera la carrière de cet immense chorégraphe qui offrait une alternative à l'univers de Maurice Béjart.

Jeudi 31 janvier 2010 à 14h30, David Christoffel  Berlioz et le drame vint à l'orchestre
De la "Symphonie fantastique" à "Harold en Italie", Berlioz a toujours placé la musique instrumentale en situation de raconter des histoires. Nous montrerons que ces scénarisations orchestrales ouvrent un nouvel âge de l'histoire symphonique.

Jeudi 7 février 2019, à 14h30, Marc Dumont : Bayreuth, scène de drame
 Ce théâtre, inauguré en 1876, est le cœur du wagnérisme. On approche les 2500 représentations depuis 1876. C’est un lieu purement dédié à Wagner.
Argent, famille, politique, pouvoir : la famille a quelque chose à voir avec les Atrides. Les liens entre le clan Wagner et Hitler furent plus qu’amicaux, bien avant sa prise du pouvoir. Depuis, l’histoire lyrique continue de s’écrire sur une scène où les drames de toute sorte n’ont pas manqué depuis140 ans.

Jeudi 14 février 2019, à 14h30, Marc Dumont :« Viva la liberta ! » : Mozart et son rapport au pouvoir
Comment faisait Mozart face au(x) pouvoir(s) ? D’autant que les temps étaient agités.
« Faire avec » ou bien s’en affranchir – voire s’opposer ? Ses opéras sont hantés par le rapport au pouvoir. Mais la liberté a un prix...

Lieu : Maison des Associations, 7 Place du Petit Martroy, Pontoise
 
Tarifs : Adhésion 2018/2019 : 10 euros
             Abonnement pour le cycle de 6 conférences : 42 euros
             A la séance : 10 euros ou 9 euros avec la carte de 10 séances.
 
Rappel : La salle ne contenant que 90 personnes, les abonnés sont prioritaires. Nous ne pourrons accepter les personnes à la séance qu'en fonction des places disponibles.